Comment devenir pilote de drone professionnel ?

Vous souhaitez devenir pilote de drone professionnel mais vous ne savez pas par ou commencer ? Nous vous détaillons toutes les démarches dans cet article.

Mais avant toute chose, il est nécessaire de choisir entre le statut professionnel et loisir. En effet, dans certains cas, il n’est pas nécessaire de se professionnaliser.

Nous comparons les deux statuts dans l’article : Pilote de drone professionnel ou loisir, quel statut choisir ?

 

 

Devenir pilote de drone professionnel, les

documents à posséder :

 

Attestations :

– Certificat d’aptitude théorique de télépilote de drone (CATT)* en savoir plus sur le CATT

– Attestation de suivi de formation pratique

 

Il est obligatoire de posséder ces deux habilitations doivent être possédées pour obtenir le statut de télépilote professionnel. Peu importe l’ordre d’obtention de ces documents, l’important est d’avoir les deux. Certains centres de formation, requièrent la possession du CATT pour effectuer leur formation pratique.

 

Documents à posséder en mission** :

– MANEX (Manuel d’exploitation, anciennement MAP) : Pour créer le votre cliquez ici

– Assurance RC PRO

 

*Les personnes ayant passé leur théorique avant le 1er juillet 2018 doivent se munir d’une attestation d’aptitude aux fonctions de télépilote.

**D’autres documents peuvent être exigés lors de la mission, en fonction du scénario de vol. Nous listons tous les documents nécessaires dans l’article : Préparer une mission drone.

 

Comment obtenir l’examen théorique drone ?

 

1/ Se former

Pour se former au théorique, il existe plusieurs supports. En fonction des personnes, une méthode correspondra mieux qu’une autre, voici une liste comparative des différentes solutions d’entraînement.

S’entraîner avec le livre                                

Il existe plusieurs ouvrages qui permettent de s’entraîner au théorique, le plus connu étant « Le manuel du télépilote de drone » de Bastien Mancini et Jacques Le Maitre.

Cette méthode, n’est plus à présenter, les livres contiennent la totalité des notions à savoir pour répondre correctement aux questions de l’examen.

 

Les plus  ​​✅​

– Le livre contient tous les cours, illustrés et expliqués

– Editions régulièrement mises à jours

– Faible coût de formation (40€)

– Indépendance et horaires personnalisés

 

Les moins ​❌​

– Un surplus d’informations à assimiler par rapport à la réalité de l’examen

– Une mauvaise mise en condition par rapport au format QCM de l’examen (en effet, il est important de se familiariser avec le format des questions du QCM)

– Pas d’intermédiaire pour poser des questions

 

S’entraîner en ligne

En fonction du site, l’entraînement en ligne peut s’avérer très efficace. D’après les retours de nos élèves, il s’agit du moyen le plus efficient pour obtenir l’examen théorique. Selon nos expériences, le meilleur site est drone-exam, pour sa facilité d’utilisation, son prix (60€ à vie) et son efficacité.

 

Les plus ✅​

– QCM et mises en situations d’examen

– Cours et explications de réponses à chaque question

– Format pédagogique (plusieurs modules classés par thème, suivi de progression, examens blancs)

– Faible coût de formation (60€)

– Indépendance et horaires personnalisés

 

Les moins ​❌​

– Pas d’intermédiaire pour poser des questions

 

Suivre une formation en centre

Méthode plus conventionnelle, certaines personnes sont plus à l’aise avec ce type de format. Les cours sont enseignés par un formateur dans une salle des classe et des examens blancs sont effectués au cours de la formation. Il existe des formations a la préparation de l’examen théorique drone référencées au CPF.

 

Les plus ✅​

– Format plus « humain » avec des possibilités d’interactions avec les formateurs

– Inscription à l’examen

 

Les moins ​❌​

– Horaires imposés et formation longue durée (en moyenne une semaine et demi de formation en centre)

– Coûts importants (aux alentours de 1000€ selon les centres)

 

2/ S’inscrire à l’examen télépilote drone (CATT)

 

Les centres de formations inscrivent généralement leurs élèves à l’examen, cela leur évite d’effectuer les démarches par eux-mêmes. Les frais d’inscription étant compris dans les frais de formation.

En revanche, l’élève doit s’inscrire en candidat libre s’il décide de s’entraîner indépendamment (livre ou drone-exam).

L’examen CATT (certificat d’aptitude théorique télépilote de drone) coûte 30€ et peut-être repassé jusqu’à son obtention.

Cet examen se déroule dans une salle de la DGAC (direction générale de l’aviation civile), par exemple à Paris, la salle d’examen est située à Orly, dans l’aile DGAC.

Il est important de noter qu’il s’agit d’un examen très demandé surtout dans les grandes villes, à Paris les dates proposées peuvent aller jusqu’à deux mois à partir de la date d’inscription. Il peut donc est intéressant de passer l’examen dans des villes plus petites ou les dates sont généralement plus rapprochées.

 

Voici la liste des villes où passer l’examen :

  • Aix-en-Provence
  • Ajaccio
  • Beauvais
  • Bordeaux
  • Cayenne
  • Dijon
  • Fort-de-France
  • La Réunion
  • Lille
  • Lyon
  • Mayotte
  • Metz
  • Noumea
  • Paris-Orly
  • Papeete
  • Pointe à Pitre
  • Rennes
  • Strasbourg
  • Toulouse

 

Une fois le CATT obtenu, celui-ci est valable à vie.

Pour connaître les différentes étapes pour s’inscrire à l’examen théorique, consultez notre mode d’emploi : S’inscrire à l’examen théorique drone (CATT)

Pour en savoir plus sur le CATT cliquez ici

Comment obtenir la formation pratique drone ?

 

Une attestation de suivi de formation pratique ainsi qu’un livret de progression sont obligatoires pour évoluer en tant que télépilote de drone professionnel.

Généralement, cette formation est divisée en deux parties :

– Des cours en salle ​​📈​

– Des exercices pratiques de pilotage ​🚁​

 

1/ Les cours de la formation pratique

La formation pratique ne porte bien son nom qu’à moitié, en effet, il est enseigné de nombreuses notions théoriques permettant au télépilote de connaître toutes les notions concrètes à maîtriser pour mener à bien une mission de survol.

 

Dans le théorique sont enseignés plusieurs notions :

– Préparation de mission

– Réglementation

– Préparation d’un aéronef et entretien du matériel

 

L’autre partie de la formation pratique consiste au pilotage d’un drone.

Cette deuxième partie est consiste à effectuer des mises en situations et des exercices pratiques.

La formation a pour but de préparer l’élève à son activité de télépilote professionnel. Un pilote de drone professionnel doit acquérir un certain niveau de compétences techniques valider son statut. Un livret de progression est remis à l’élève au terme de sa formation afin de justifier de la validation de ses acquis.

 

2/ Organismes de formation

De nombreux organismes de formation proposent des formations pratiques au télépilotage de drone.

Les durées de formation diffèrent selon les organismes, entre une dizaine d’heure jusqu’à parfois une centaine d’heures.

Les prix varient entre 1000€ et 5000€, selon les dispositions des organismes. Certains organismes proposent le financement de leur formation via le CPF, ou d’autres OPCO.

Notre organisme SKYVIOO FORMATION propose une formation pratique entièrement finançable par le CPF, pour plus d’information sur notre formation cliquez ici

 

Dernières démarches pour devenir télépilote

professionnel

Une fois ces deux habilitations obtenues, il faut s’enregistrer en tant qu’exploitant déclaré sur ALPHATANGO, nous expliquons la méthode sur ce lien.

Certaines démarches concernent aussi bien les télépilotes loisirs que les professionnels et sont obligatoires pour chacun des deux statuts, nous les référençons dans l’article : Les obligations d’un télépilote de drone

S’inscrire à l’examen théorique drone (CATT)

Voici un mode d'emploi pour s'inscrire à l'examen théorique drone (CATT), étape par étape : Pour plus d'informations nous détaillons toutes les infomations à savoir sur le théorique sur ce lien Etape 1 : Accéder à la plateforme OCEANE La plateforme OCEANE Portail...